Généalogie des Borgia

Édition du jeudi 25 juillet 2024

Généalogie des Borgia

et descendants de François-Louis LEVASSEUR dit BORGIA


Donation entrevifs

Jean-Baptiste Borgia et son épouse à Louis Gauvin

Résidence de Jean-Baptiste Borgia à Neuville

Par devant le notaire public en la province du Canada en cette partie de la province constituant ci devant le Bas-Canada, résidant à Neuville, district de Québec, soussigné et témoin en fin nommé. Furent présents, sieur Jean-Baptiste Borgia, maître-forgeron et cultivateur, et Marguerite Tourangeau, son épouse qu'il autorise bien et dument pour [...] des présentes. Lesquels ont par les présentes volontairement font donation entrevifs pure, simple, irrévocable en la meilleure forme et manière que donation puisse se faire pour valoir et avoir lieu sans espérance de pouvoir, ni vouloir le révoquer, si ce n'est pour cause d'ingratitude de la part de leur donataire ce-après nommé avec promesse solidairement sous les renonciations requises et de droit garanti de tous espèces de troubles et empêchements généralement quelconque au sieur Louis Gauvin, cultivateur, résidant ordinairement en la paroisse de l'Ancienne-Lorette, à ce présent et acceptant donataire pour lui, ses hoirs et ayant cause à l'avenir. C'est à l'avenir une terre de deux arpents de front dont un arpent sur dix de profondeur seulement, et l'autre arpent sur quarante arpents de profondeur sise et située en la première concession de la seigneurie de Neuville, borné par devant au fleuve St-Laurent et par derrière un arpent au chemin du roi et l'autre arpent au bout des dit quarante arpents de profondeur, joignant d'un côté au sud-ouest à Wilbrod Larue, et de l'autre au nord est aux Dames religieuses de la congrégation. Ensembles la maison grange et étable et autres bâtiments de plus construits, circonstances et dépendances, sans aucune réserve, se ce n'est que le dit donateur se réserve le droit pour en jouir sa vie durant seulement, une boutique de forge et tous les outils nécessaires à son métier de forgeron, laquelle boutique et outils appartiendra en pleine propriété au dit donataire après le décès du dit donateur. Dont un arpent et demi de terre de front sur vingt arpents de profondeur courant nord-est et sud-ouest sis et situé au village Saint-Nicolas, seigneurie de Neuville, susdite paroisse de la Pointe-aux-Trembles. Borné par devant vers le nord-est au chemin de front du village de St-nicolas et par derrière vers le sud-ouest à Jean-Baptiste Béland, joignant d'un côté au nord au chemin de front du dit village et d'autre côté au sud à Charles Robitaille. Circonstances et dépendances sans aucune réserve.

Item un arpent et demi de terre de front sur vinght six arpents de profondeur sis et situé en la troisième concession de la dite seigneurie de Neuville susdite paroisse de la Pointe-aux-Trembles, bornée par devant aux terres de la seconde concession par derrière au bout des dits quarante arpents de profondeur, joignant d'un côté au sud-ouest à Isaïe Grégoire, et d'autre côté au nord-est à la route St-Nicolas, circonstances et dépendances sans aucune réserve. Donnent en outre les dits donateurs au dit donataire ce acceptant le dit donataire tous leurs meubles de ménage, meubles meublant, outls d'agriculture, animaux, voitures et autres effets mobiliers généralement quelconques qui peuvent leur appartenir au jour de leur décès, le dit donataire le bien savoir et connaître et en être content et satisfait.

La présente donation faite à la charge par le dit donataire de payer tant pour le passé que l'avanir les cens et rentes et autres droits seigneuriaux dont les dites terres susdonnés peuvent être tenue envers le domaine de la seigneurie de Neuville. Encore à la charge par le dit donataire ses hoirs et ayant cause de payer et acquitter toutes les dettes passives que les dits donateurs à déclaré bien savoir et connaître et en fait ses propres affaires. En outre la présente donationfaite à la charge par le dit donataire de loger, coucher, chauffer et éclairer, nourrir à son pot et ordinaire, entretenir de hardes et linges, chaussures et coiffures les dits donateurs leur vie durant leur survivant d'eux, et leur fournir et procurer les douceurs nécessaires en santé comme en maladie, dans leur maladie les faire médicamenter par chirurgien si besoin est. Encore à la charde dudit donataire de payer dans le cour de six mois à compter de ce jour au sieur Magloire Borgia une somme de vingt livres courant pour tenir lieu au dit Magloire Borgia de ses gages et salaires et bons seervices qu'il a rendu aux dits donateurs. Et en cas d'incompatibilité d'humeur entre les dits donateur et le dit donataire le [...] Dieu ne plaise au dit cas, les dits donateurs se réservent, leur vie durant, et du survivant d'eux pour leur logement particulier la chambre du sud-ouest de la dite maison susdonné avec leurs cabinets au nord d'icitte, avec leur lit garni; leur poel de fer et les ustensiles nécessaires tant pour leur ménage que pour leur cuisine et dans laquelle chambre les dits donateurs se réservent le droit de se faire fixer et ajuster une pension viagère et alimentaire par experts ou arbites que les parties nommeront à la première réquisition d'une dette comme aussi au dit cas, les dite donateurs se réservent le droit de se servir des charrues et des voitures du dit donataire pour aller où bon leur semblera hor les saisons des travaux. Et arrivant le jour du décès des dits donateurs, le dit donataire sera tenu et obligé de faire inhumer leurs corps dans l'église de cette paroisse si faire se peut et leur fera chanter sur leur coprs le jour de leur inhumation à chacun au suivant un autre service au bout de l'an et jour de leur décès et leur fera dire aussitôt après le décès à chacun, vingt messes basses de requiem pour le repos de leur âme. Et pour sureté et garantie des charges et obligations de la présente donation les dit donateurs conserveront spécialement hypotèque de bailleur de fonds sur les dites terres susdonnées et sus désgnées.

Et au moyen de quoi et de tout ce qui de plus les dit donateurs ont biens porté au dit donataire ses hoirs et ayant cause tous droits de propriété et autres quelconque qu'ils pouvaient avoir et prétendre sur les dits biens meubles et immeubles susdonnées, voulant et consentant qu'il en jouisse et fasse et dispose en touite propriété dès ce jour et perpétuité, et qu'il en soit mis en bonne possession et saisine par qui et ainsi qu'il appartiendra.

Et pour faire enregistrer les présentes partout ou besoin sera les parties on constitué leur procureur, le porteur auquel, car ainsi, promettant, obligeant, reconçant, fait et passé à Neuville en la maison et demeure des dits donateurs sour le numéro cent quarante six, l'an mil huit cent quarante neuf, le trente de mai avant midi, en présence de sieur Louis Robitaille, maître d'école, résidant à Lorette, de présent au dit Neuville, et Séraphin Angers, négociant, résidant au dit Neuville, témoins pour apellés, qui ont signé avec les dit donateurs, le dit donataire et nous dit notaire après lecture faite, quatre renvois en marge sont bon et quarante mots rayés sont nuls.

Jean Borgia
Marguerite Tourangeau
Louis Gauvin
Louis Robitaille
Séraphin Anger
Simon Proulx, notaire


© Léo Borgia 1999-2024